Paroles lyriqueshttp://www.uulyrics.com/music/sandra/song-in-the-heart-of-the-night/

Le Kyste de l’ovaire

Définition :

               Il s’agit d’une tumeur à composante essentiellement liquidienne qui se développe aux dépens d’un ovaire. Environ 5% des femmes développent un kyste de l’ovaire au cours de leur vie, c’est une affection assez fréquente mais heureusement elle est le plus souvent de nature bénigne.

Physiopathologie  (Rappel physiologique : l’ovulation):

               L’ovulation est la libération par l’ovaire (glande génitale située de chaque côté de l’utérus de la femme, et constituant avec celui-ci et les deux trompes de Fallope l’appareil génital féminin interne) d’un ovocyte. L’ovocyte arrive dans la cavité utérine. Il s’implantera dans cette cavité si jamais il a été fécondé par un spermatozoïde, sinon l’ovocyte est éliminé avec le sang lors des règles. Ce phénomène se produit à chaque cycle menstruel (représenté sur le schéma).

  
                                                                  

Formation du kyste

                   Parfois, au cours du cycle normal de l'ovulation comme on vient de l’expliquer, on observe une hypertrophie (une augmentation de volume) du follicule qui présente une taille supérieure à sa taille normale qui est aux alentours de 3 cm. On parle alors de kyste de l'ovaire qui, la plupart du temps, est absolument bénin mais qui peut, dans des cas plus rares, être malin.

                  Les kystes de l’ovaire sont classés en 2 catégories, les kystes fonctionnels et les kystes organiques  :

         - Le kyste fonctionnel :

                Il est de loin le plus fréquent, représentant 90 % des tumeurs de l’ovaire. Son apparition est liée à des perturbations hormonales, Il ne survient chez les femmes qu’en période d’activité génitale. Le kyste fonctionnel a pour caractéristique d'avoir une taille qui évolue avec le cycle de l'ovulation et par définition, il disparait spontanément après les règles.

         - Le kyste organique :

              C’est une tumeur qui se développe aux dépens de l’épithélium de surface (la couche de cellules la plus externe tapissant un organe). Les kystes organiques eux même représentent un ensemble de tumeurs bénignes et malignes.

               Pour la classification des kystes organiques :  cliquer ici 

               Pour le rappel anatomopathologique et l’histoire naturelle  :  cliquer ici

Symptomes cliniques :

      

Ovaire

   Les kystes ovariens sont le plus souvent asymptomatiques ou responsables de signes modérés et peu spécifiques :

     

      . métrorragie (saignement entre les règles).

      . douleurs pelviennes,

      . Irrégularité des cycles menstruels,

      . ou simple gêne à type de pesanteur.

    Les kystes ovariens sont parfois révélés par une complication aiguë : torsion ou hémorragie, qui  impose une prise en charge chirurgicale en urgence.

                                                       

Le diagnostic Echographique :

          L’échographie vaginale couplée au doppler couleur est actuellement la meilleure technique d’imagerie des masses annexielles.

         Elle est très fiable pour apprécier leur caractère fonctionnel ou organique des kystes de l’ovaire.(spécificité 93 %  et sensibilité 80 % ).

          Le rôle essentiel de l’échographie est :

  1. -              -                - d’éviter une intervention inutile pour une pathologie fonctionnelle non compliquée(en faisant le diagnostic d’un kyste fonctionnel probable),

               - de détecter le plus précocement une pathologie maligne .

          Dans la plupart des cas, l’échographie à elle seule est capable de résoudre ce dilemme et la place des autres

méthodes d’imagerie reste assez limitée.

          Kyste fonctionnel Echo 2D                                        En Doppler couleur                                 En Echo 4D

Le doppler couleur et énergie

          Améliore les performances de l'échographie dans la discrimination entre bénignité et malignité (NP2).

          - Une vascularisation centrale,

          - Un index de résistance bas (0,4 - 0,6),

   sont les éléments les plus importants pour évoquer la malignité.        

               

                      
   

      Pour plus de détails pour l’echographie des kystes de l’ovaire ,cliquer sur ce bouton 
                                                                                        

  

La Coelioscopie :

coelioscopie diagnostique et coelioscopie operatoire réalisés en haute définition par docteur Zemmouri najib, gynecologue à Rabat Maroc

coelioscopie kyste de l’ovaire ,coelioscopie grossesse extra uterine,